Le mois de juillet et le début du mois d’août ont été particulièrement secs sur tout le département accentuant le déficit de pluviométrie.

Nous devons préserver l’eau potable : les jardiniers de la commune arrosent les massifs avec de l’eau de récupération afin de réserver l’eau pour des usages prioritaires (santé, salubrité, abreuvement des animaux…).