Week end dans le Perche

Le week-end du 16 juin dernier,  le Perche accueillait les randonneurs d’Autretot pour une échappée belle et verte entre forêts, collines et campagne bocagère. Véronique et Didier connaissant bien cette contrée n’avaient rien laissé au hasard; grâce à eux ces deux jours furent le prétexte pour découvrir cette région authentique et préservée. Le vendredi après-midi était consacré à une flânerie dans le parc et les ruines du château de La Ferté-Vidame puis à la visite de la chapelle de Réveillon où un guide accueillait le groupe.

Cet édifice à l’aspect d’un vaisseau unique par sa façade percée de trous de boulins. Le charme de cette chapelle est renforcé par la présence de peintures murales relatant la vie et la passion du Christ. Le guide sut captiver son auditoire par son savoir et en faire un moment très agréable.Aprés cette pause le groupe atteignait TOUROUVRE où le gîte et le couvert avaient été réservés.

Tourouvre est un gros bourg à flanc de coteau. Il possédait autrefois un marché agricole ou le percheron tenait la vedette…C’était aussi un point d’ancrage pour l’embarquement des familles voulant atteindre le Canada et le Nouveau–Monde.

Le samedi était plutôt sportif avec au programme deux randonnées avec des dénivelés. Nos marcheurs bien reposés partaient allégrement sur les chemins encore bien mouillés des dernières inondations. Le soleil voulu bien se montrer, rendant l’escapade plus légère. Sur leur parcours le groupe profitait du paysage et de la vue des manoirs, châteaux et hôtels particuliers.

La journée se terminait par un passage à l’église de Malétable qui, avec sa tour et son clocher, ne passe pas inaperçue.

Le dimanche fut une journée détente car à Tourouvre la fête du sucre battait son plein avec le Canada comme invité. La visite des Muséales permit aux autretotais une belle leçon d’histoire sur le

Nouveau-Monde et sa culture. La fin de la matinée se terminait par une promenade en calèche dans les rues de Tourouvre, là un marcheur s’improvisa guide et prit les rênes: grand moment de gaîté pour les passagers.

Après un repas succulent à Mortagne-au-Perche les guides proposèrent une dernière balade dans le village, une façon de rester encore ensemble… Ce fut une bonne idée car cette vieille cité ancienne jette un regard protecteur sur la campagne percheronne et offre à chaque détour des ruelles le souvenir de son passé aristocratique et nostalgique.

Le week-end se terminait lentement. Les bons moments ont une fin. Il n’y a pas de plaisirs que partagés. Ces bouts de chemins découverts ensemble en sont la preuve mais déjà on reprenait note pour la prochaine escapade …

lectus Donec facilisis massa pulvinar tristique ut elit. luctus tempus mattis